in

amouramour

Ma Cousine est Amoureuse de moi

Rita ma Jolie Cousine.

C’était aux funérailles de notre grand-père qu’on s’est rencontré. J’avais 20 ans et elle 17. Elle était la fille de la dernière petite sœur de mon père. Rita était super belle avec un teint noir bronzé, une forme guitare et des seins très arrondis. Pendant les funérailles, vu le monde qu’il y avait, les parents ont décidé de mettre tous les petits enfants du défunt dans une villa qui comptait plus de 7 chambres. On devrait dormir à 5 dans une chambre. Rita et moi sommes retrouvés dans la même pièce et 3 autres cousins. Elles étaient 2 filles et nous trois garçons pour seulement deux lits. J’étais le plus âgé de tous ceux qui partageaient la chambre. J’ai décidé de dormir sur une natte à terre et laissé les autres dormir sur les deux lits. Rita refusa, elle m’a demandé de venir les rejoindre sur leur lit. C’était difficile pour moi de dormir avec des filles. J’ai tout d’abord refusé mais à force d’insister j’ai fini par accepter. La nuit a été longue parce que je n’ai pas pu fermer l’œil :
– Tu ne vas pas dormir aujourd’hui, me dit Rita
– Et pourquoi ?
– Parce que je suis là pour bavarder dans tes oreilles
– Ok je t’écoute.
– Je sais que tu connais déjà mon nom, je suis la fille de ta tante
– Quelle tante ?
– Marcelline, je suis son unique fille, nous sommes dans la ville de Soubré.
– Ah ok
Pendant que nous échangions, les autres cousins se mirent à dormir. On était en décembre, la période de l’harmattan. A une certaine heure il faisait tellement froid, Rita est rentrée sous mon drap et s’est blottie contre moi. La chaleur de ses seins était tellement intense que je n’ai pas pu tenir dans mon caleçon. Je me levai pour aller faire pipi le temps de mieux positionner mon PDG. A mon retour, je ne voulais plus me coucher près d’elle pour éviter d’être tenté mais une fois de plus elle insista :
– Si les parents viennent nous trouver dans cette position ils vont nous punir Rita
– Mais on ne fait rien, je sais que tu es mon cousin et rien ne va se passer.
– Ok mais habille toi pour dormir s’il te plait
– Je suis habillée
– Non tes seins sont dehors et moi ça me gène un peu
– Ok je vais porter un tee-shirt
Elle mit un tee-shirt sans soutien, Malgré le tee-shirt, les seins de Rita me frottaient et mon PDG ne cessait de se signaler. J’ai réussi à le maîtriser et nous nous somme endormis.
Le lendemain sous la bâche où il a eu lieu les funérailles, Rita était collée à moi. Les oncles, les tantes, les autres cousins se posaient la question de savoir si nous nous connaissions avant.
– On ne se connaissait pas mais je pense qu’on se connait maintenant et c’est génial, Répondit Rita.
Rita était le genre de fille qui parle beaucoup. Avec elle on ne peut jamais s’ennuyer. Elle me plaisait bien comme cousine. Elle m’a pris par le bras pour me présenter à sa maman.
– Maman tu connais Richard ?
– C’est plutôt moi qui devrais te demander si tu le connais, et puis arrête de le prendre ainsi, c’est ton cousin, tu le serre comme s’il était ton gars, répondit la maman de Rita en souriant.
– Non maman, Richard est adorable, la seule nuit ou je l’ai connu, je n’ai plus envie de le laisser
Elle me regarde et me fait un petit bisou sur la joue. c’était chic.
– Hé Rita je dis bien qu’il est ton cousin, il faut faire très attention à tes sentiments, répondit sa maman
– Non maman rien ne peut se passer entre Rita et moi, répondis-je à la maman de Rita.
– Ok mon fils je sais, Rita est tellement embêtante qu’elle me fait beaucoup parler.
Après cette conversation nous sommes allés manger, Rita a insisté qu’on nous serve elle et moi à part. On a bien mangé et moi j’ai eu sommeil après. Je suis allé me coucher pendant qu’elle lavait les assiettes. Après elle m’a rejoint dans la chambre.
– Tu es sur que tu veux dormir
– Rita s’il te plait, je suis un peu fatigué pardon.
– Non tu ne dormiras pas, tu sais qu’après les funérailles on ne se rêvera plus, donc laisse moi me rassasier de toi
– Han comment ?
Elle s’est mise à rire.
– C’est bizarre mais depuis que je t’ai vu, je ne veux plus te laisser
– Rita nous sommes cousin et tu le sais très bien
– Oui je le sais mais je n’ai rien dit de mauvais. Je vais demander à ma maman pour qu’elle me permettre de venir passer les vacances prochaines à Abidjan chez ton papa.
– Humm Rita pardon
– Oui je veux rester avec toi tout le temps.
– J’ai compris pour l’instant laisse moi me reposer, je dois assister à l’enterrement à 16h.
– C’est compris repose toi je retourne sous la bâche.

La suite dans l’épisode 2

What do you think?

-2 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Mariage: attention à certains invités au risque de…

Offre d'emploi: développeur web – Douala